Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Publié par Le dauphin

Flipper le dauphin, l'image du dauphin change dans le Monde

Série américaine diffusée en France pour la 1ère fois 13 novembre 1966 sur sur la deuxième chaîne de l'ORTF.


-- "Flipper" connut le triomphe dans le monde entier.
La série fut créée à la suite de deux films à succès : "Flipper" (1963) et "Flipper's new adventure" (1964) dans lesquels le gentil dauphin avait débuté. Le grand succès des films donna l'idée aux créateurs de poursuivre les exploits de Flipper dans une série.

-- En 1995, une autre série fut produite : "Les nouvelles aventures de Flipper", diffusée en France en 1995.

-- Il existe trois génériques différents de la série. Composé par Henry Vars sur des paroles de William "By" Dunham, le premier générique est entièrement instrumental. Pour la deuxième saison, des paroles furent rajoutées, chantées par Frankie Randall dans les cinq premiers épisodes. Le troisième et dernier générique est une variante du premier. En France, la mélodie du générique avait pour titre : ''La Romance de Paris''.

Bien entendu, ce sont des dauphins an captivité qui ont joué le rôle de Fleeper, 7 dauphins en tout principalement des femelles, dont une dressée par Ric O'Barry, activiste contre la protection des cétacés dans le Monde.
L'HISTOIRE:
La réserve marine de Coral Key, en Floride, est sous la responsabilité de Paul Ricks qui surveille ainsi tout ce qui se passe, guidant les touristes et pourchassant les braconniers. Veuf, il est accompagné de ses deux enfants, Sandy, l'aîné et Bud, le cadet, un rouquin malicieux. Mais la vraie star de la réserve, c'est Flipper, un dauphin apprivoisé et le meilleur ami de Bud, qui fait les 400 coups et se révèle bien intelligent. Flipper est toutefois d'une aide précieuse pour Paul et les enfants, puisqu'il vient en aide aux touristes ou aux plongeurs en péril, et accomplit nombre de prouesses. Entre Flipper et Bud, c'est avant tout une grande et belle histoire d'amitié et de respect...

Générique Premier de "Fleeper le dauphin"

Commenter cet article